Calculer son IMC et comprendre son importance

par Madame Paleo

calculer son imc

Qu’est-ce que l’IMC ?

Calculer son IMC et comprendre son importance :

L’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure utilisée pour évaluer si une personne est en surpoids ou en sous-poids.

En anglais, on parle de BMI pour « Body Mass Index ».

Il est calculé sur base du poids et de la taille.

L’IMC est souvent utilisé comme indicateur de la santé générale d’une personne, bien que ce ne soit pas une mesure parfaite.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), une personne ayant un IMC compris entre 18,5 et 25 est considérée comme ayant un poids normal.

Un IMC inférieur à 18,5 est considéré comme étant en déficit pondéral (sous-poids), tandis qu’un IMC supérieur à 25 est considéré comme étant en surpoids.

Un IMC supérieur à 30 est considéré comme étant obèse.




Calculez votre IMC

Il est très facile de calculer son IMC : il suffit de diviser son poids (en kg) par le carré de sa taille (en m), donc : IMC = kg / m2

Si par exemple vous pesez 55 kilos pour une taille de 165 cm, le calcul est : 55/(1,65/100*165/100) = 20,20

Pas besoin de sortir votre calculatrice pour connaitre votre IMC, entrez tout simplement les valeurs dans le formulaire ci-dessous, et je le calcule pour vous !

Entrez votre taille en cm et votre poids en kg :




L’IMC chez la femme enceinte

Il est normal qu’une femme enceinte à un IMC supérieur à la normale, en raison de l’augmentation de la masse corporelle liée à sa grossesse.

Cependant, il reste important de surveiller sa prise de poids pendant la grossesse et de s’assurer qu’on reste dans une plage saine.

Par contre, il n’est pas recommandé d’essayer de perdre du poids pendant la grossesse, car cela peut être néfaste pour la santé du bébé.

Au lieu de cela, il est important de suivre un régime alimentaire sain et équilibré et de faire de l’exercice physique de manière modérée.

En cas de doute ou de préoccupation concernant votre poids ou votre santé pendant la grossesse, je vous recommande bien sûr de consulter un professionnel de la santé pour obtenir des conseils et des recommandations personnalisées.




L’IMC chez les personnes âgées

Une personne âgée peut avoir un IMC normal, mais être en surpoids en raison de la perte de masse musculaire.

En effet, avec l’âge, il est normal que la masse musculaire diminue et que la masse grasse augmente.

Cela peut entraîner une diminution de l’IMC, même si la personne âgée est en bonne santé.

Cependant, un IMC beaucoup trop bas nécessite une vérification, car il peut être le signe d’une malnutrition ou d’une maladie qui empêche le corps d’absorber ou d’utiliser correctement les nutriments dont il a besoin pour fonctionner de manière optimale.




Les risques d’un IMC trop élevé (=surpoids)

Un indice de masse corporelle élevé peut être associé à un risque accru de développer certaines maladies.

Selon l’OMS, les personnes ayant un IMC supérieur à 25 (qui sont donc considérés comme étant en surpoids) ont un risque accru de développer des maladies telles que :

  • Le diabète de type 2 : Le diabète de type 2 est une maladie chronique qui se caractérise par une augmentation anormale du taux de sucre dans le sang (hyperglycémie).
    Cette augmentation est due à une insuffisance de production d’insuline par le pancréas ou à une mauvaise utilisation de l’insuline par le corps. Le diabète de type 2 est souvent associé à un surpoids ou à une obésité, et il est considéré comme une maladie liée au mode de vie.
  • L’hypertension artérielle : L’IMC élevé peut être un facteur de risque pour l’hypertension artérielle, également connue sous le nom d’hypertension.
    L’hypertension est une condition médicale dans laquelle la pression artérielle (la force de sang qui pousse contre les parois des vaisseaux sanguins) est élevée.
    Elle peut causer des dommages aux vaisseaux sanguins et aux organes tels que le cœur, les reins et les yeux, et elle est un facteur de risque important pour des problèmes de santé graves tels que les accidents vasculaires cérébraux, les infarctus du myocarde et l’insuffisance rénale.
  • Les maladies cardiaques : Le surpoids et l’obésité peuvent augmenter le risque de maladies cardiaques de plusieurs façons.
    Tout d’abord, l’excès de poids peut entraîner une augmentation de la pression artérielle, ce qui peut endommager les vaisseaux sanguins et le cœur.
    De plus, l’excès de poids peut également entraîner une augmentation des niveaux de graisse dans le sang, ce qui peut augmenter le risque de développer une plaque d’athérome dans les artères, ce qui peut provoquer des problèmes de circulation sanguine et augmenter le risque de crise cardiaque.



Les risques d’un IMC trop bas (=déficit pondéral)

Un IMC trop bas peut être tout aussi préoccupant qu’un IMC trop élevé.

Il peut être dû à une malnutrition ou à une maladie qui empêche le corps d’utiliser correctement les nutriments nécessaires à son fonctionnement optimal.

Un IMC trop bas peut entraîner des risques pour la santé, tels que :

  • faiblesse musculaire et perte de masse musculaire,
  • anémie (carence en fer),
  • problèmes de croissance et de développement chez les enfants et les adolescents,
  • problèmes de fertilité et de grossesse,
  • augmentation du risque de chutes et de fractures osseuses.



Est-ce qu’il faut vraiment se fier à son IMC ?

Il ne faut jamais se baser uniquement sur son IMC pour savoir si l’on est en bonne forme ou pas.

Il est important de noter que l’IMC ne prend pas en compte la composition corporelle, c’est-à-dire la proportion de masse graisseuse et de masse musculaire d’une personne.

Par exemple, une personne très musclée peut avoir un IMC élevé en raison de sa masse musculaire, mais elle n’est pas nécessairement en surpoids.

De même, une personne âgée peut avoir un IMC normal, mais être en surpoids en raison de la perte de masse musculaire qui est fréquente chez les personnes âgées.

Il est donc important de ne pas se fier uniquement à l’IMC pour déterminer si une personne est en surpoids ou en sous-poids.

D’autres facteurs tels que la composition corporelle, la distribution de la graisse corporelle et la santé générale doivent également être pris en compte.




Que faut-il retenir de cet article sur l’IMC?

Il est important de maintenir un IMC normal pour s’assurer une bonne santé générale.

Garder un poids sain (en suivant un régime alimentaire sain et équilibré et en faisant de l’exercice physique de manière régulière) est primordial pour réduire le risque de développer des maladies.

Que pensez-vous de l’IMC ? Est-ce une valeur intéressante ou non ?




Pour plus de conseils ainsi que de recettes saines, suivez-moi sur les réseaux sociaux : FacebookYouTubeInstagramTikTok et inscrivez-vous à ma newsletter ici




Partagez cet article avec ceux que vous aimez :
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

7 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Ondespositivesfr
1 année il y a

Merci d’avoir mis en avant que l’IMC n’est pas le seul élément à prendre en compte. Nous sommes très souvent uniquement centrés sur les chiffres et ce n’est pas forcément la bonne approche. Comprendre notre corps et son fonctionnement dans son ensemble nous aide à faire les bons choix, les choix les plus dapatés à nos besoins.

investir-mon-argent.fr
1 année il y a

Personnellement, j’ai une balance connectée qui m’envoie les données de différentes masses, ainsi que mon IMC. C’est assez top !

NaturoCoach Caro
1 année il y a

Bonjour Jessica,

Merci pour cet article très bien écrit.
C’est clair et concis tout en donnant différents exemples pour montrer qu’il y a une réflexion à avoir derrière ce chiffre et qu’elle sera meilleure avec d’autres mesures.
C’est bien d’avoir ces repères pour faire prendre conscience à ceux qui en ont besoin où ils se situent et leur donner la bonne direction.
Pour moi, l’étape suivante est d’apprendre à se connaître pour s’en détacher et se rapprocher de ses sensations. Tout un programme ! 😉

Marine
Marine
1 année il y a

J’ai lu ton article sur comment calculer et comprendre son IMC avec beaucoup d’intérêt 🤓. J’ai trouvé que tes conseils étaient très pertinents et utiles pour quiconque souhaite mieux comprendre l’importance de cet indicateur de santé. J’apprécie particulièrement ta suggestion de prendre en compte d’autres facteurs en plus de l’IMC pour évaluer sa santé.

Anne06
1 année il y a

Merci pour cet article très intéressant ! Grâce à lui je sais que je suis en… surpoids ! Avec 25, 78. Je dois suivre un petit régime, alors parcourir ton site va m’être précieux ! 🙂

Sébastien
1 année il y a

Merci pour cet article très intéressant. Il est toujours bon de connaître les risques liés aux différentes tranches d’IMC. Cela motive à faire attention à son alimentation et son activité physique pour s’assurer de rester en bonne santé 🙂
PS : La calculatrice d’IMC est très pratique !

Caroline
1 année il y a

Merci pour cette mise au point. De mon côté, je ne le calcule mais la balance le fait.
L’IMC donne une idée de là où on se situe. Pour certaines personnes, cela leur permet de prendre conscience.
Pour moi, je ne le calcule pas, je me fie à ma silhouette et mes pantalons cintrés!

7
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x