Comment commencer la muscu ?

par Madame Paleo

Comment commencer la muscu

Comment commencer la muscu ?

Comment commencer la muscu ? Se lancer dans la musculation est un excellent choix pour ceux qui visent la perte de poids et une meilleure forme physique. Bravo pour avoir pris cette décision et bienvenue dans le monde du fitness ! C’est un grand pas en avant.

Toutefois, il faut faire attention. La majorité des débutants, soit environ 80 à 90 %, tombent dans des pièges courants qui nuisent à leurs progrès et les amènent souvent à abandonner ou à ne pas voir les résultats espérés. Pour éviter de faire partie de cette statistique et maximiser l’efficacité de vos entraînements, vous ne devez pas vous lancer sans être préparé.

Je vais vous parler des quatre erreurs les plus fréquentes que font les gens, et je vous dirais comment les éviter.

En connaissant et en évitant ces erreurs, vous serez sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs sans rien qui vous arrête.




L’erreur la plus fréquente est de vouloir trop en faire, trop rapidement. En démarrant un nouveau programme d’entraînement, votre corps doit s’adapter à une sollicitation bien supérieure de vos muscles, articulations, et de vos systèmes cardiovasculaire et respiratoire, par rapport à vos activités quotidiennes.

Lorsque vous exigez de votre corps plus qu’il ne peut actuellement supporter, par exemple en tentant de soulever 100 kilos dès votre première session de musculation, vous le soumettez à un stress extrême. Ce stress n’est pas seulement une question de volonté ou de détermination ; il a des effets bien réels et parfois graves sur votre physiologie.

Au niveau musculaire, demander à vos muscles un effort soudain et intense pour lequel ils ne sont pas préparés peut aboutir à ce qu’on appelle une fatigue musculaire aiguë. Cette fatigue survient parce que vos muscles, manquant de préparation, s’épuisent rapidement, perdent en efficacité et en force. Les fibres musculaires, sous la tension excessive, peuvent subir des micro-lésions. C’est en soi un processus normal lors de la musculation, mais lorsque l’intensité dépasse les capacités d’adaptation du muscle, les dommages sont plus importants et la récupération plus longue.

Pour les articulations et les tendons, la situation est similaire. Ils sont conçus pour gérer des charges, mais il y a une limite à ce qu’ils peuvent supporter sans conséquence. Les douleurs articulaires après un surmenage peuvent indiquer une inflammation ou une sollicitation excessive des tendons et ligaments qui entourent vos articulations. Dans le cas de charges trop lourdes, des blessures plus sérieuses comme des tendinites (inflammation des tendons) ou même des déchirures musculaires peuvent se produire. Ces conditions ne sont pas seulement douloureuses ; elles nécessitent un temps de repos significatif pour guérir, retardant ainsi vos progrès.

Sur le plan mental et émotionnel, le surmenage physique a également son impact. Quand vous vous mettez sous une pression démesurée, le sentiment d’être submergé n’est pas loin. Cela va entraîner une fatigue mentale, où votre capacité à vous concentrer et à rester motivé diminue. Émotionnellement, la frustration de ne pas atteindre les objectifs irréalistes que vous vous êtes fixés peut mener au découragement et, finalement, à l’abandon de votre programme d’entraînement.

Pour toutes ces raisons, il est donc essentiel de commencer doucement, en respectant les limites de votre corps, pour éviter ces écueils.

Démarrer avec des poids légers et les augmenter progressivement est la stratégie la plus sage si vous débutez en musculation, en particulier si vous êtes en surpoids ou si vous n’avez pas l’habitude de faire régulièrement de l’exercice.

Ainsi, votre corps a le temps de s’habituer à l’effort physique. Les muscles, tendons, et articulations se renforcent progressivement, ce qui réduit le risque de blessures. En commençant par des charges légères, vous permettez également à votre système cardiovasculaire de s’adapter à l’effort sans être surchargé. Cela prépare votre corps à gérer des intensités plus élevées dans le futur.




La deuxième erreur courante est de négliger l’échauffement et la récupération.

Ces deux composantes très importantes sont souvent sous-estimées, jugées ennuyeuses ou perçues comme une perte de temps inutile, mais elles jouent pourtant un rôle essentiel dans la préparation de votre corps à l’effort et assurent une récupération optimale après l’exercice.


Le rôle de l’échauffement

L’échauffement joue un rôle fondamental dans toute routine d’entraînement. Son but principal est de préparer le corps et l’esprit à l’activité à venir, en assurant une transition douce de l’état de repos à un état d’activité plus intense.

Tout d’abord, l’échauffement aide à élever progressivement la température interne du corps et la température des muscles eux-mêmes. Ce réchauffement améliore l’élasticité musculaire, ce qui diminue le risque de blessures telles que les déchirures ou les étirements musculaires. Les muscles chauds sont plus flexibles et résistent mieux aux contraintes exercées lors des mouvements intenses.

En parallèle, l’activité d’échauffement stimule le système cardiovasculaire, augmentant le rythme cardiaque et favorisant une meilleure circulation sanguine. Cette augmentation de la circulation assure que plus d’oxygène et de nutriments sont acheminés vers les muscles en activité, tout en facilitant l’élimination des déchets métaboliques, comme l’acide lactique. Cela permet non seulement d’optimiser la performance musculaire mais aussi de retarder l’apparition de la fatigue.

De plus, l’échauffement prépare psychologiquement à l’exercice. Les routines d’échauffement peuvent aider à focaliser l’attention, à augmenter la concentration et à préparer mentalement à l’effort à venir. Cet aspect psychologique est tout aussi important que la préparation physique, car il aide à instaurer une attitude positive et une meilleure gestion de l’effort.

Il est également à noter que l’échauffement contribue à augmenter la souplesse des articulations. En mobilisant les articulations à travers une gamme de mouvements, on augmente la production de liquide synovial, qui aide à lubrifier les articulations et finalement à réduire le risque de douleurs ou de blessures articulaires.


Voici quelques idées d’exercices pour l’échauffement :

Cardio léger

  • Marche rapide ou jogging sur place : 3-5 minutes pour augmenter la fréquence cardiaque.
  • Montées de genoux : 1 minute pour activer les muscles des jambes et augmenter la fréquence cardiaque.
  • Talons-fesses : 1 minute pour réchauffer les ischio-jambiers.

Mobilité articulaire

  • Rotations d’épaules : 10 rotations vers l’avant, puis 10 vers l’arrière.
  • Cercles de bras : 10 cercles vers l’avant, puis 10 vers l’arrière, pour réchauffer les épaules.
  • Rotations de poignets et chevilles : 10 rotations dans chaque direction pour chaque poignet et cheville.

Activation musculaire

  • Squats à vide : 10-15 répétitions pour activer les muscles des jambes et des fessiers.
  • Fentes avant alternées : 10 répétitions par jambe pour réchauffer les quadriceps, les ischio-jambiers et les fessiers.
  • Pompes sur genoux ou contre un mur : 10-15 répétitions pour préparer le haut du corps.

Étirements dynamiques

  • Balancés de jambes : 10 balancés vers l’avant et l’arrière puis latéralement pour chaque jambe.
  • Inclinaisons latérales du corps : 10 répétitions de chaque côté pour étirer les côtés du corps.
  • Rotation du tronc : 10 rotations de chaque côté pour réchauffer la colonne vertébrale et les muscles du tronc.

Le rôle de la récupération active

Le « cooldown », ou période de « récupération active » qui suit immédiatement une séance d’entraînement, est une étape tout aussi importante que l’échauffement, car cette phase joue plusieurs rôles clés dans l’amélioration de la récupération, la réduction du risque de blessures, et l’optimisation des bénéfices de l’entraînement.

Si vous aimez cet article, vous allez adorer celui-ci :  Faut-il faire de la muscu pour perdre du poids ?

Pendant votre entraînement, votre corps est soumis à un stress important : votre rythme cardiaque s’accélère, votre température corporelle monte, et vos muscles sont fortement sollicités. Le cooldown vous offre une transition douce vers l’état de repos et permet à votre rythme cardiaque et à votre pression artérielle de revenir progressivement à leurs niveaux normaux. Cela aide à prévenir les désagréments comme les étourdissements ou les sensations de malaise qui peuvent survenir si vous arrêtez l’activité trop brusquement après un effort soutenu.

De plus, cette période de récupération active stimule la circulation sanguine, important pour évacuer les déchets métaboliques tels que l’acide lactique accumulés dans vos muscles pendant l’exercice. Une bonne élimination de ces déchets contribue à minimiser les douleurs musculaires et les courbatures post-entraînement.

Le cooldown est également le moment parfait pour intégrer des étirements légers. Tout en mettant l’accent sur la détente musculaire, ces étirements aident à maintenir ou même à améliorer votre flexibilité sur le long terme. Ils vont réduire la tension dans vos muscles et favoriser la relaxation.

En pratique, un cooldown efficace peut comprendre quelques minutes d’activité cardio légère, comme marcher tranquillement ou pédaler à faible intensité, suivi de séries d’étirements ciblant les principaux groupes musculaires que vous avez sollicités durant l’entraînement. L’objectif est de réduire progressivement l’intensité de l’effort, tout en restant à l’écoute de votre corps et en répondant à ses besoins.


Voici quelques idées d’exercices pour le cool down :

Cardio léger

  • Marche Tranquille : 3-5 minutes pour aider à faire baisser progressivement votre rythme cardiaque.
  • Vélo Stationnaire à Faible Intensité : 3-5 minutes pour continuer le travail cardiovasculaire en douceur.

Étirements dynamiques et statiques

  • Étirement des Quadriceps : Tenez un pied derrière vous pour étirer l’avant de la cuisse, maintenez 15-30 secondes de chaque côté.
  • Étirement des Ischio-Jambiers : Penchez-vous en avant en gardant les jambes droites pour étirer l’arrière de vos jambes, maintenez 15-30 secondes.
  • Étirement du Mollet : Placez une jambe devant l’autre et appuyez sur le mur, en gardant la jambe arrière droite, pour étirer les mollets, maintenez 15-30 secondes de chaque côté.
  • Étirement des Bras et des Épaules : Tendez un bras à travers votre poitrine et utilisez l’autre bras pour augmenter l’étirement, maintenez 15-30 secondes de chaque côté.
  • Étirement du Dos : En position debout ou assise, tournez le torse d’un côté puis de l’autre, pour étirer votre dos, maintenez 15-30 secondes pour chaque côté.

Relaxation et respiration

  • Respiration Profonde : Prenez de profondes inspirations et expirations pour aider à oxygéner votre corps et à réduire le stress.
  • Mouvements de Yoga : Des poses comme le « Child’s Pose » (position de l’enfant), « Cat-Cow Stretch » (étirement chat-vache), ou le « Downward-Facing Dog » (chien tête en bas) peuvent aider à détendre le corps et l’esprit.



Se concentrer uniquement sur un groupe musculaire, c’est comme essayer de construire une maison en ne peignant qu’une seule pièce : le reste ne sera pas en harmonie et cela se verra.

Lorsque vous mettez toute votre énergie sur les biceps ou les fessiers, par exemple, vous créez un déséquilibre dans votre corps, et ce déséquilibre peut mener à des faiblesses et même des blessures. Vos muscles travaillent en équipe, et lorsque l’un est disproportionnellement plus fort que les autres, cela va affecter votre posture, votre équilibre et même la façon dont vous réalisez les mouvements quotidiens.

Imaginez porter une charge lourde avec des bras très forts mais un dos et des jambes faibles. Non seulement cela augmente le risque de vous blesser, mais cela peut aussi mener à une mauvaise posture. À long terme, ces déséquilibres vont devenir difficiles à corriger et vont également entraîner des problèmes chroniques.

Vous devez vous concentrer sur l’entraînement complet du corps et vous assurez que tous les muscles sont renforcés de manière égale.

Les exercices qui ciblent plusieurs groupes musculaires simultanément, comme les squats, les deadlifts ou les pompes, sont particulièrement efficaces pour construire une force globale. Ils ne renforcent pas seulement les muscles cibles mais aussi les muscles stabilisateurs, qui sont particulièrement importants pour maintenir l’équilibre et la posture.

Coté perte de poids, augmenter votre masse musculaire globale est également intéressant. Lorsque vous travaillez à construire la masse musculaire dans l’ensemble de votre corps, vous transformez votre physique en une machine à brûler les calories plus efficiente. Le tissu musculaire est métaboliquement actif, ce qui signifie qu’il consomme des calories même au repos, contrairement au tissu adipeux qui a un taux métabolique beaucoup plus bas.

Ainsi, plus vous avez de muscles, plus votre corps consomme d’énergie au quotidien, facilitant ainsi la perte de poids.

Donc si vous vous concentrez sur un entraînement qui engage tout le corps, vous vous assurez que chaque muscle contribue à cette augmentation du métabolisme.

Et finalement, un corps bien proportionné est non seulement plus sain mais aussi plus esthétique. Si vous vous concentrez exclusivement sur un groupe musculaire, comme les biceps ou les fessiers, vous créez un déséquilibre visuel flagrant, une apparence disproportionnée, ce qui perturbera l’harmonie générale de votre silhouette. Un corps où seul un groupe musculaire est mis en avant perd en symétrie et en beauté naturelle.

Cela ne signifie pas que les exercices ciblés ne sont pas importants, mais ils devraient compléter, et non dominer, votre routine d’entraînement.




La quatrième erreur que font beaucoup de débutants est de penser qu’ils n’ont pas besoin d’aide pour se lancer dans la musculation.

Pourtant, se lancer seul, sans une bonne maîtrise des techniques et principes de base, est une très mauvaise idée.

Faire de la musculation ne consiste pas juste à soulever des poids sans réfléchir.

Même si les machines de musculation sont souvent équipées de petits autocollants explicatifs, quand on ne s’y connaît pas, ces guides ne suffisent pas. Sans les connaissances de base, il est facile de commettre des erreurs.

Si vous poussez de façon incorrecte ou si votre posture n’est pas adaptée, non seulement vous ne tirez pas pleinement parti de l’exercice, mais vous vous exposez aussi à des risques de blessures.

Une fois que les mauvaises habitudes sont ancrées, il devient très difficile de les corriger. C’est pourquoi investir dans les services d’un coach qualifié, au moins pour les premières semaines, est une décision judicieuse. Un professionnel va vous enseigner la bonne manière de réaliser chaque exercice et s’assurer que vous adoptez dès le début des habitudes saines.

Cela va d’un coté maximiser l’efficacité de votre entraînement, et d’un autre coté cela va également minimiser le risque de blessures.




Que retenir de l’article « Comment commencer la muscu »

Commencer la musculation et le fitness dans le but de perdre du poids est utile, et je vous encourage vivement à le faire, mais il faut le faire correctement.

Ne tombez pas dans des pièges classiques : sauter l’échauffement, travailler toujours les mêmes muscles, penser qu’un entraînement complet du corps n’est pas nécessaire, ou croire que vous n’avez pas besoin d’aide. Ces erreurs ralentissent vos progrès et augmentent le risque de vous blesser. Pour éviter ça, assurez-vous de bien vous échauffer, de varier vos exercices, de travailler tout votre corps et de considérer l’aide d’un coach au début.

En faisant attention à ces points, vous vous mettez en bonne position pour réussir et pour que votre parcours de fitness soit efficace et sûr.




Pour plus de conseils ainsi que de recettes saines, suivez-moi sur les réseaux sociaux : FacebookYouTubeInstagramTikTok et inscrivez-vous à ma newsletter ici




Partagez cet article avec ceux que vous aimez :
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

12 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Philippe
1 mois il y a

Merci pour cet article très riche en précieux conseils. C’est vrai que l’équilibre entre le trop qui démotive, et le pas assez ou le pas efficace qui nous éloignent de nos objectifs est difficile à trouver sans toutes les connaissances que tu nous partages.

Vincent
1 mois il y a

Très bons conseils pour démarrer la muscu (qui est une excellente idée). Je pratique moi-même la musculation poids de corps et kettlebell. J’ai fait appel à un coach pour m’apprendre les bons mouvement et me faire un petit programme. Je conseille a tout le monde de faire ce « petit » investissement qui permet de gagner énormément de temps tout en étant plus efficace.

Soraya Burgo Boufelliga
1 mois il y a

L’échauffement, c’est le truc que je ne fais quasi jamais. Je me contente de marcher rapidement ou de monter les escaliers 3 à 5 fois en guise d’échauffement. Je me rends compte que ce n’est peut-être pas correct. Bon, je ne fais pas vraiment de musculation mais j’essaie juste de garder la forme pour mes futurs vieux jours 😅

Jackie
Jackie
1 mois il y a

L’échauffement, c’est vraiment la base et c’est une partie du processus à ne pas négliger. Il y a quelques années, j’avais décidé de faire des exercices pour améliorer ma condition physique et je ne me suis pas échauffée. Je m’étais fait très mal à l’épaule. Ca m’a bien servi de leçon. A présent, lorsque je fais de l’exercice, je ne lésine pas sur l’échauffement.

Stan B
1 mois il y a

Top ces conseils pratiques pour débuter la musculation. Je ne fais pas de la muscu, mais du crossfit, un sport qui emprunte des mouvements identiques. Les conseils que tu rappelles sont important : le ni trop vite, ni trop fort, l échauffement, et le cooldown sont des très bon rappels pour progresser avec intelligence. Faire du sport c bien, ne pas se blesser c est mieux!

Flore
1 mois il y a

Merci pour ces précieux conseils ! Rien que l’échauffement cela fait mon sport ahahah

Anick
1 mois il y a

Merci pour cet article complet qui permet de commencer la musculation en toute sécurité. Tes petits programmes d’entraînement sont un réel plus

Beatrice
Beatrice
1 mois il y a

Je suis tout à fait d’accord avec toi sur le fait d’y aller doucement. L’aide ensuite est super importante. Aujourd’hui je pratique surtout le cardio 10 minutes intenses et je vois les bénéfices sur mon corps. Merci pour cet article

Caroline
Caroline
1 mois il y a

Article très utile pour les débutants ! Tes explications sur l’importance de l’échauffement et la gestion des déséquilibres musculaires sont particulièrement précieuses 🙂 (moi-même, j’ai fait les frais d’une mauvaise pratique au tout début…) !

la Rousse du Bricolage
1 mois il y a

Merci pour cet article très complet ! Je suis souvent surprise de constater après telle ou telle séance de sport que j’ai des courbatures dans des muscles dont je ne connaissais même pas l’existence ! D’où l’importance, comme tu le préconises, de se faire accompagner au début et de ne pas se lancer à l’aveuglette dans les séances de musculations hasardeuses ! Dans mon cas, les bienfaits, qui avaient été ciblés par mon coach, sont au rendez-vous !

DENIS
1 mois il y a

Je fréquente un club de gym, et donc je fais de la « musculation d’entretien ». Mon obsession est de ne pas me blesser ! Cela m’est déjà arrivé par le passé, par la faute de coachs qui sous-estimaient l’importance de l’échauffement et de la progressivité. Il me reste des progrès à faire en matière de « récupération active », car j’avoue que la machine que je préfère au club, c’est la machine à café, et que je néglige volontiers la fin de séance pour me ruer sur un bon petit Cappuccino. Je vais essayer de progresser là dessus aussi !

Elise d'OptimismeCool
1 mois il y a

Merci pour ton article. Je n’étais pas consciente de l’importance de la musculation dans la perte de poids jusqu’il y a peu. Je me focalisais sur les exercices cardio et sur l’alimentation. Il va falloir que je travaille sérieusement d’autres muscles et que je demande de l’aide effectivement.

12
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x