Réussir en muscu sans faire d’erreurs

par Madame Paleo
comment réussir en muscu

Réussir en muscu sans faire d’erreurs

3 erreurs fatales en muscu que 90% des débutants font – Ne soyez pas parmi eux!
90% des débutants échouent parce qu’ils ignorent ces 3 erreurs fatales! Ne soyez pas un échec de plus. Cliquez, apprenez, triomphez!

voir la video

Transcription texte

Salut à tous, et bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Si vous avez décidé de vous inscrire dans un centre de fitness pour perdre du poids, et bien c’est super, et je ne peux que vous encourager, c’est déjà un super premier pas vers le succès !

Mais attention, il y a trois erreurs que font 80 à 90 % des gens, qui vont saboter leurs efforts, et qui les conduisent à abandonner ou à ne pas obtenir les résultats souhaités. Pour ne pas faire partie de cette majorité, mais au contraire, pour profiter au maximum de vos entraînements et atteindre plus rapidement vos objectifs, et bien ne vous lancez pas la tête baissée, mais regardez cette vidéo jusqu’à la fin.

Une fois que vous connaîtrez ces trois erreurs les plus fréquentes et que vous saurez comment les éviter, alors je vous promets que plus rien ne pourra vous arrêter.

Avant de commencer, n’oubliez pas de liker cette vidéo, de la partager et de vous abonner à ma chaine, et bien sûr de télécharger gratuitement mon ebook qui s’appelle « perdre du poids sans avoir faim », le lien de téléchargement est dans la description de cette vidéo. Et maintenant, c’est parti pour savoir comment éviter les erreurs que font les autres, pour au contraire vous assurez que vous, vous allez y arriver et atteindre vos objectifs.

Première erreur : Vouloir faire trop et trop vite

Vous devez savoir que lorsque vous démarrez un nouveau programme d’entraînement, votre corps subit plusieurs ajustements physiologiques pour s’adapter à l’effort physique. L’exercice que vous allez faire sollicite vos muscles, vos articulations, votre système cardiovasculaire et votre système respiratoire de manière différente et beaucup plus intense par rapport à votre routine quotidienne habituelle.

Donc si vous essayez de faire trop d’exercice trop rapidement, ou alors de pousser 100 kilos dès votre premier entraînement, et bien alors vous soumettez votre corps un stress excessif, ce qui va entraîner bien sûr une fatigue musculaire précoce, ça va entraîner des douleurs articulaires, voire même des blessures telles que les foulures musculaires, les tendinites ou encore des microtraumatismes répétés. De plus, n’oubliez pas, une telle surcharge excessive va également provoquer une fatigue mentale et émotionnelle, car vous risquez de vous sentir dépassé par l’effort requis — et vous serez donc démotivé, et puis vous abandonnerez. Pour ne pas que cela vous arrive, vous devez y aller petit pas par petit pas.

N’oubliez pas que l’adaptation de votre corps à l’exercice se fait progressivement. Si vous vous entraînez régulièrement, vos muscles deviennent de plus en plus forts, vos articulations deviennent de plus en plus résistantes, et votre système cardiovasculaire devient de plus en plus efficace, et bien sûr votre capacité respiratoire s’améliore de plus en plus. Mais tout ça ne se fait pas du jour au lendemain, ça nécessite du temps et également de la patience.

Vous devez donc commencer avec des poids légers et augmenter progressivement l’intensité de votre entraînement au fil du temps, et donc permettre à votre corps de s’adapter de manière appropriée. Cela signifie donc choisir des exercices et des charges qui correspondent à votre niveau de forme physique actuel, pas au niveau de forme physique que vous aimeriez bien avoir, et puis d’augmenter progressivement la durée, l’intensité et la fréquence de vos séances d’entraînement au fur et à mesure que vous progressez.

Maintenant, je comprends tout à fait que ce ne soit pas très motivant de commencer avec de petits haltères lorsque vous voyez tout le monde autour de vous soulever des poids énormes pour développer des muscles impressionnants. Mais je vous rassure, eux non plus, ils n’ont pas commencé avec 100 kilos dès leur premier entraînement.

Donc, pour résumer ce premier point : ne faites pas l’erreur de vouloir aller trop vite, car vous risquez de vous blesser et de vous démotiver.




Deuxième erreur : Négliger l’échauffement et la récupération

Alors l’échauffement et aussi la récupération sont vraiment des phases essentielles de tout programme d’entraînement, mais elles sont très souvent négligées, parce qu’on trouve que c’est ennuyant, que c’est une perte de temps, et que ça ne sert à rien.

Et pourtant, ces étapes sont ultraimportantes pour préparer votre corps à l’effort et également pour favoriser une récupération optimale après l’exercice.

Si vous aimez cet article, vous allez adorer celui-ci :  Je réponds à vos questions !

Pour l’échauffement, et bien je vous conseille de faire une petite série d’exercices légers et surtout dynamiques pour augmenter votre température corporelle et pour préparer vos muscles, vos articulations et votre système cardiovasculaire à l’effort à venir. En fait, lorsque vous vous échauffez, le flux sanguin vers les muscles augmente, et ça améliore leur flexibilité et leur élasticité également, et ça, ça réduit du coup considérablement le risque de blessures musculaires, de tensions et de foulures pendant l’entraînement.

Ensuite, après l’exercice, on passe par une phase de « récupération active », ou de « cool down » comme on l’appelle aussi. C’est en fait une période de transition entre l’exercice intense et le repos complet. C’est important, car après une séance d’entraînement, et bien votre rythme cardiaque et votre respiration sont accélérés, et vos muscles sont tendus et fatigués. Et cette pahse de cool down, elle va justement permettre à votre corps de ralentir progressivement votre rythme d’activité pour revenir à son état de repos. En même temps, votre circulation sanguine revient également progressivement à la normale, ce qui favorise l’élimination des déchets métaboliques que vous avez accumulés pendant l’exercice, ce qui contribue bien sûr à réduire la fatigue musculaire, à prévenir les courbatures et à accélérer le processus de récupération musculaire, c’est donc super intéressant et important.

Si vous intégrez l’échauffement et la récupération à votre entraînement, alors vous allez maximiser les bénéfices de votre séance d’entraînement, et vous allez également améliorer votre flexibilité, réduire les risques de blessures et favoriser une récupération plus rapide et plus complète.

Donc, pour résumer ce deuxième point : ne faites pas l’erreur de négliger l’échauffement ou le cool down, car vous risquez de compromettre vos performances lors de l’entraînement et vous risquez d’augmenter le risque de blessures.




Troisième erreur : Se concentrer uniquement sur un seul groupe musculaire

La troisième erreur courante que vous devez absolument éviter est de vous concentrer exclusivement sur le renforcement d’un seul groupe musculaire. Je vois souvent des hommes qui entraînent uniquement les biceps, et des femmes qui ne se concentrent que sur les muscles des fesses. Et je comprends, il est naturel de vouloir des bras sculptés ou des jambes toniques, mais il faut vraiment, vraiment entraîner le corps entier, surtout au début. Si vous vous concentrez uniquement sur un muscle spécifique, ça va entraîner des déséquilibres musculaires, ça va entraîner des faiblesses et même des blessures, et en plus, soyons honnêtes, c’est moche. Si vous n’êtes pas musclé de manière globale, mais que vous avez des bras de Hulk, ce n’est vraiment pas beau à voir.

Par contre si vous travailler l’ensemble de votre corps, et bien vous allez renforcer non seulement vos muscles, mais aussi vos articulations, votre stabilité et également votre posture.

Un bon programme d’entraînement doit cibler tous les groupes musculaires, c’est à dire le haut et le bas du corps, c’est seulement comme ça que vous arrivez à obtenir des résultats harmonieux et que vous allez améliorer votre condition physique globale, et bien sûr que vous augmentez votre masse musculaire pour booster votre perte de poids.

Donc, pour résumer ce troisième point : ne faites pas l’erreur de vous concentrer uniquement sur un seul groupe musculaire, car vous risquez un grand déséquilibre musculaire, et ce n’est ni beau ni bon.

Si vous arrivez à éviter ces 3 grandes erreurs que font 90 % des gens qui se mettent au fitness, donc on a dit : vouloir faire trop et trop vite, négliger l’échauffement et la récupération et vous concentrer uniquement sur un seul groupe musculaire, alors vous allez faire partie de ceux qui réussissent et qui profitent des bienfaits de l’exercice.

Et bien voilà, c’est déjà tout pour moi pour aujourd’hui.

Si vous avez d’autres questions à ce sujet, vous pouvez bien sûr me les poser dans les commentaires.

Aussi, si ce n’est pas encore fait, n’oubliez pas de télécharger mon ebook gratuit qui s’appelle « Perdre du poids sans avoir faim », le lien de téléchargement est dans la description de cette vidéo.

Sur ce, je vous dis à très vite, et d’ici là, mangez bien !/en




Pour plus de conseils ainsi que de recettes saines, suivez-moi sur les réseaux sociaux : FacebookYouTubeInstagramTikTok et inscrivez-vous à ma newsletter ici




Partagez cet article avec ceux que vous aimez :
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x