Nous mangeons aussi avec les yeux — Découvrez comment la vue influence le goût

par Madame Paleo


Nous mangeons aussi avec les yeux — Découvrez comment la vue influence le goût

Si vous suivez mon blog et mes recettes, vous aurez certainement remarqué que j’essaie toujours de faire de jolies photos de mes plats.

Et ce n’est pas pour frimer avec mon nouvel appareil photo (ok d’accord, ce n’est pas seulement pour frimer 🤪), mais parce que je sais que les yeux mangent avant l’estomac.

Une assiette bien présentée ne nous donne pas seulement envie de goûter le plat, mais nous donne également l’impression que le plat sera bon — avant même qu’on l’ait goûté !

L’œil est un organe sensoriel très complexe, qui joue un grand rôle lorsque nous mangeons.

Certains aliments sont plus « tape à l’œil » que d’autres — ils peuvent littéralement nous faire saliver rien qu’en les voyant, ou au contraire nous couper l’appétit.

Mais pourquoi ? La réponse est dans cet article 🙂


Beau plat appétissant

Voir le goût

Si comme moi vous aimez cuisiner, alors vous savez déjà qu’une belle présentation de l’assiette est très importante afin de donner une bonne première impression du plat.

L’acclamation « Oh ça a l’air délicieux ! » ne se base pas sur le goût, mais uniquement sur la vue.

Après, pour que le plaisir des yeux se prolonge dans la bouche, il faut bien sûr que la cuisson, l’assaisonnement et le choix des ingrédients soit bons — mais, le fait est que le premier regard joue un rôle déterminant dans la décision si nous aimons un plat ou pas.

Ce n’est pas pour rien que les bons restaurants prennent le temps de soigner la présentation de leurs assiettes : c’est parce qu’ils savent qu’il faut conquérir l’œil avant la bouche.




L’appétit au premier regard

Les poivrons existent dans 4 couleurs : rouge, orange, jaune et vert.

C’est idéal, car ce sont les quatre couleurs que notre cerveau préfère pour les fruits et légumes.

Les carottes ou les tomates par exemple existent dans presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel — mais généralement, nous achetons les carottes oranges et les tomates rouges.

L’attrait visuel des aliments fait partie intégrante des humains.

Nos 5 sens travaillent sans cesse main dans la main pour nous donner une image aussi exacte que possible de notre environnement.

Et même si l’odorat est le sens le plus important quand il s’agit d’ouvrir l’appétit, la vue joue également un grand rôle.

En fait, nos yeux sont les premiers à « déguster » la nourriture.

Dès que nous voyons un plat, nous pensons déjà savoir comment il va goûter.

Prenons l’exemple des pâtes noires (colorées à l’encre de seiche) : notre cerveau n’associe pas la couleur noire à la nourriture saine, mais plutôt à quelque chose de « sale ».

Nous serons donc plus réticents à en acheter.

Par contre, si nous faisons quand même « l’effort » d’y goûter, il est tout à fait possible que nous allions apprécier le goût malgré tout.

Du coup, la prochaine fois que nous verrons des pâtes noires, elles nous sembleront déjà plus appétissantes, car notre cerveau se souviendra de l’expérience positive que nous avons eue en les mangeant.

C’est comme quand nous rencontrons une nouvelle personne.

Nous savons que ce sont les valeurs intérieures d’une personne qui comptent vraiment… mais la toute première impression, celle qui décidera si nous apprécierons cette personne ou pas, est basée sur la vue.

Certes, cette première impression peut changer avec le temps, mais il sera toujours plus difficile d’apprendre à apprécier une personne que nous avons rejetée au premier regard.




Notre cerveau et les couleurs

Notre cerveau est entrainé à choisir des aliments qui ne sont pas seulement bon goût, mais qui nous livrent également les nutriments dont nous avons besoin pour vivre.

C’est pourquoi nous prêtons tellement attention aux couleurs : ils nous indiquent quels nutriments sont présents dans les aliments.

Les fruits et légumes doivent être jaunes, rouges, oranges ou verts, avec des couleurs bien vives.

Les produits laitiers sont généralement très clairs, voire blancs.

La viande crue est rouge ou rose, les céréales sont jaunes ou brunes.

De manière inconsciente, notre cerveau va nous pousser à choisir les aliments contenant les nutriments qui nous manquent.

Donc si vous avez une envie folle d’un certain plat ou d’un certain légume, il se peut que vous soyez en carence des nutriments présents dans ce même plat ou légume.


gout carotte mauve

L’importance des sens

Nos 5 sens sont indispensables à notre survie, et nous alertent sur d’éventuels dangers.

La vue, l’odorat et le toucher se joignent au goût pour déterminer si un aliment est comestible ou non.

C’est pourquoi nous n’avons pas besoin de goûter un aliment qui présente des taches de moisissures pour savoir qu’il n’est plus bon.

Notre cerveau se sert de la vue et de l’odorat pour détecter si un aliment présente un risque pour notre santé.

C’est par exemple le cas avec un plat brûlé, un légume pourri ou encore une viande avariée.

Il est par contre possible d’apprendre à notre cerveau d’apprécier certains aliments qu’il a au préalable qualifiés de « dangereux », comme les pâtes noires.




La vue influence le goût : exemple pratique

Un magazine connu (il me semble que c’était le « Scientific American », mais je n’arrive plus à mettre la main sur l’article — si vous le trouvez, je suis preneuse !) a fait une expérience pour démontrer à quel point la vue influence le goût.

Un groupe de testeurs français a reçu 2 verres de vin, et ils devaient deviner quel était le vin qu’ils dégustaient.

Le premier verre contenait du Sauvignon Blanc, un vin blanc classique.
Le deuxième verre contenait — également du Sauvignon Blanc, de la même bouteille, mais avec quelques gouttes d’un colorant alimentaire rouge (colorant sans goût bien sûr).

La majorité des testeurs ont reconnu sans problèmes le Sauvignon Blanc du premier verre.

Pour le deuxième verre par contre, ils ont penché pour un Merlot, ou encore un Cabernet — parce qu’ils étaient persuadés de boire un vin rouge.

Dans cette expérience, la vue l’a clairement emporté sur le goût.

Si vous avez envie de tenter une expérience similaire, et de vous rendre compte à quel point notre goût est influencé par notre vue, alors je vous invite à vous rendre dans un restaurant qui propose un « Dinner in the Dark ».

Si vous ne connaissez pas le « Dinner in the Dark » : le concept consiste à manger son repas dans le noir total, sans savoir ce qui est sur les assiettes ni dans les verres.

Vous verrez alors à quel point il est difficile de reconnaitre les aliments sans l’aide visuelle.




L’œil n’oublie jamais

Il est dit qu’un éléphant n’oublie jamais une mauvaise expérience, et il en va de même pour l’œil.

Si vous avez eu une mauvaise expérience avec un certain plat ou aliment, votre cerveau s’en souviendra.

Et désormais, rien que la vue de ce plat ou aliment spécifique vous coupera l’appétit.

Il est possible de réapprendre à notre cerveau de faire confiance à cet aliment, mais cela prendra du temps.

Petit exemple : si vous avez eu le malheur d’ajouter ne serait-ce qu’une seule fois du lait périmé à votre café, cela vous prendra des mois avant que vous n’osiez d’ajouter à nouveau du lait dans votre café sans le sentir au préalable afin d’être sure qu’il soit encore bon.

Dans l’autre sens, nous allons toujours adorer manger ce même plat que nous avions l’habitude de manger chez notre grand-mère quand nous étions petits, car il nous rappellera ces moments précieux passés avec elle.

C’est pourquoi il est important de créer de bons souvenirs autour des aliments sains dès l’enfance !

Si nous disons à notre enfant : « Si tu ne manges pas ton brocoli, tu n’auras pas de dessert » alors inconsciemment, le cerveau de l’enfant va enregistrer le brocoli comme étant le « méchant », et créera une aversion contre celui-ci.

Donc essayons plutôt de créer de bons souvenir, par exemple en inventant une histoire drôle dont le brocoli est le héro ! (voir aussi l’article « Pourquoi est-il important de rire en cuisine ? »


Nous mangeons aussi avec les yeux

Comment bien présenter ses plats

Vous l’aurez compris, il est important de soigner la présentation de vos assiettes.

Les autres apprécieront davantage votre cuisine si en plus d’être bonne, elle est belle !


Voici quelques conseils faciles pour une belle présentation :


1. Mélangez les couleurs

Une assiette bien colorée est plus appétissante. Variez donc les ingrédients pour apporter de la couleur.

Pour que vos aliments gardent leur belle couleur, il est important de ne pas trop les cuire, ni de les noyer dans une sauce.


2. Servez la sauce à part

Si vous faites une sauce, présentez-la dans une saucière, ou mettez-en seulement un peu sur le côté de l’assiette.

Un plat couvert de sauce n’est pas appétissant, car inconsciemment, nous pensons que le surplus de sauce cache un défaut.


3. Séparez les aliments

Ne mélangez pas tous les aliments sur l’assiette, mais présentez-les bien distinctement. Laissez une petite espace entre chaque aliment pour qu’on puisse davantage les apprécier.


4. Ne surchargez pas l’assiette

Vous avez déjà remarqué que dans les restaurants chics, il n’y a pas grand chose sur l’assiette ? Et ben, ce n’est pas (seulement) parce que les chefs étoilés sont radins et prétentieux, mais parce qu’une assiette épurée ouvre l’appétit.

Une assiette trop remplie envoie directement un signal de « lourdeur » à votre estomac, et cela vous coupera l’appétit avant même d’avoir commencé à manger.

Mieux vaut mettre de petites portions, et se resservir.


5. Faites attention à la qualité des aliments

La qualité et la fraicheur des aliments sont indispensables pour une belle présentation.

Une seule feuille de salade défraichie peut tout gâcher, car elle donnera l’impression que tout le plat est de mauvaise qualité.


6. Essuyez les bords de vos assiettes

Veillez à ce que les bords de vos assiettes soient bien propres, pour qu’on puisse les toucher sans se salir les mains.


7. Servez la viande en tranches

Une viande découpée en tranches et présentée sous forme d’éventail sera bien plus appétissante qu’un morceau entier.


8. Utilisez des herbes fraiches et des fruits secs

Apportez une touche finale en ajoutant (au tout dernier moment !!) des herbes fraiches sur votre préparation. Elles donneront une jolie couleur à vos plats, et apportent du goût.

Vous pouvez également parsemer vos légumes de fruits secs concassés, et ajouter des graines sur votre salade.


Voilà, c’est la fin de cet article.
Maintenant, c’est à vous de jouer 😀
Dites-moi dans les commentaires s’il vous a été utile — et partagez vos astuces pour rendre vos assiettes plus jolies !


Merci d’avoir lu cet article, et à très vite !

Madame Paléo
Partagez cet article avec ceux que vous aimez :

6 commentaires

Aline 13 septembre 2022 - 22:16

C’est vrai qu’une jolie salade colorée, avec différentes textures et quelques herbes fraiches dessus, c’est tout de suite appétissant 🙂 Je ne fais pas spécialement attention à la présentation quand je mange seule, mais j’aime me préparer ce genre de salade !

Répondre
Isabelle 13 septembre 2022 - 20:51

je comprends pourquoi il y a des poivrons partout, je suis allergiques c’est l’enfer ! Il y a beaucoup de personnes qui ont compris le concept des couleurs en cuisine.

Répondre
hugolleida 13 septembre 2022 - 16:44

J’ai toujours la flemme de bien présenter mon assiette mais je pense utiliser quelques-unes de tes astuces car elles sont simples et pragmatiques !

Répondre
Claire 12 septembre 2022 - 10:49

Et bien voilà! Tu m’as mis l’eau à la bouche! 🙂 C’est vrai qu’une belle présentation ouvre l’appétit! Par contre, pour les restaurants gastronomiques, je trouve qu’ils en font trop! L’assiette ressemble trop à une oeuvre d’art et je n’ose plus y toucher!

Répondre
Lisbeth 7 septembre 2022 - 14:42

Suite à ton article, j’ai changé la présentation d’un plat que je fais régulièrement. J’ai suivi tes conseils, et mon mari a dit: « Ce plat n’a jamais été aussi bon, est-ce que tu as changé quelque chose? »
Mais je n’avais rien changé à la recette, juste à la présentation ! C’est incroyable !

Répondre
Sophie 7 septembre 2022 - 12:44

Tout à fait d’accord! un plat bien arranger est aussi important pour donner envie de manger!

Répondre

Avez-vous des questions ou remarques ? C'est juste ici ⬇︎ que ça se passe !

Vous aimeriez aussi

%d blogueurs aiment cette page :