Les aliments autorisés dans le Régime Paléo

par Madame Paleo

Dans cet article, je réponds à la question quels sont les aliments autorisés dans le régime Paléo, et pourquoi ?
Les aliments autorisés dans le régime Paléo sont plus nombreux que l’on pourrait croire.
Beaucoup de personnes hésitent d’adapter ce régime alimentaire, car « sans lactose, sans sucre et sans gluten, il ne reste plus rien à manger » – alors que c’est tout le contraire !

(Voir aussi l’article : « Les aliments interdits dans le Régime Paléo »)

Vous pouvez manger tous les autres aliments : légumes, fruits, noix, viandes, poissons, œufs, graines, sucre naturel… les possibilités de repas (et même de desserts) sont infinies !
Il vous suffit de faire un tour dans la catégorie « Recettes » de ce blog pour vous en rendre compte.

Mais d’abord, regardons ce que vous pouvez manger sans modération !

Pour rappel
Le régime paléolithique se base sur le principe du « chasseur – cueilleur », tout ce qui peut être chassé ou cueilli peut donc être mangé.
Cela inclut : la viande, la volaille, le poisson, les fruits et légumes, les baies et les noix, les œufs et les graines.
Les produits issus de l’agriculture et de l’industrie agroalimentaire, comme les céréales et les légumineuses sont par contre exclues, tout comme le sucre et les produits laitiers.

Une bonne recette saine à base de légumes frais

1) Les légumes 🥦

Inutile de se poser la question: « Est-ce que ce légume est paléo ou pas? ». La règle est : Si c’est un légume, c’est forcément paléo !
Mais vu qu’il faut une exception à chaque règle : les légumineux (haricot, petit pois, fève, lentille) ainsi que les pommes de terre (qui font partie des légumes « tubercules ») ne sont pas autorisés.

Dans le régime Paléo, au moins 70% de votre repas doit être constitué de légumes. Fort heureusement, ce ne sont pas les variétés qui manquent 🙂

Pour votre santé et celle de la planète, optez toujours pour des légumes bio, frais et de saison, et si possible locaux !
Car la valeur nutritionnelle d’un chou bio venant de votre village est bien plus importante que celle d’un chou qui a traversé des milliers de kilomètres avant d’arriver sur votre assiette.
Essayez de privilégier les marchés locaux et bio pour acheter vos légumes.
Certes, cela vous coûtera plus cher que si vous faisiez vos courses au supermarché, mais votre santé vous en remerciera.
Et qu’y a-t-il de plus important que la santé pour y investir de l’argent ?

Les différentes familles de légumes

Les légumes peuvent être classés en 7 familles, dont six sont paléo, et une l’est presque 😊 

Paléo :
Les légumes fleurs : sont les légumes dont on mange la fleur (par exemple artichaut, brocoli …)
Les légumes feuilles : sont les légumes dont on mange la partie supérieure = les feuilles (par exemple chou, épinard, salade, endive …)
Les légumes fruits : sont des plantes potagères dont on mange le fruit (par exemple concombre, aubergine, courgette, tomate …)
Les légumes à bulbe : sont les légumes dont on mange la partie souterraine = le bulbe (par exemple oignon, échalote, ail …)
Les légumes racine : sont les légumes dont on ne mange également que la partie souterraine = la racine ou le tubercule (par exemple radis, carotte, betterave, panais …)
Les légumes tiges : sont les légumes dont on mange la tige, et parfois les feuilles (par exemple asperge, céleri, fenouil …)

Presque paléo :
Les légumes tubercules : sont les légumes dont on mange uniquement les excroissances souterraines (par exemple topinambour, patate douce … exception: la pomme de terre)

Voici la liste (non exhaustive) des légumes que vous pouvez transformer en délicieux repas Paléo :

AilChou RomanescoOignon
AlguesChou rougeOlive
ArtichautChou vertPâtisson
AspergesChou-fleurPanais
AubergineCitrouillePatate douce
BetteConcombrePoireau
BetteraveCourge poivréePoivron
BrocoliCourge spaghettiPomme d’or
ButternutCourgettePotimarron
Céleri brancheCressonPotiron
Céleri-raveEndiveRadis
CarottesÉchaloteRoquette
Chou blancÉpinardsRutabaga
Chou chinoisFenouilSalsifis
Chou de BruxellesLaitueTomate
Chou friséMâche
Chou raveNavet

Faites des recettes paléo à base de légumes frais

2) Les fruits 🍏

Tous les fruits sans exception (à condition d’être frais et non transformés) sont autorisés dans le régime Paléo. MAIS à cause de leur grande teneur en sucre, il est fortement conseillé de les manger avec modération !
Les publicités à la télévision nous disent « Mangez 5 fruits et légumes par jour » – mais le Paléo nous dit « Mangez autant de légumes que possible, et limitez-vous à 1 fruit par jour. »
Bien évidemment, cela reste préférable de manger un fruit frais que de manger un gâteau, mais il serait encore mieux de manger une poignée de noix.
Si vous ne souhaitez pas réduire votre consommation quotidienne de fruits, alors choisissez plutôt des fruits avec une faible teneur en sucre.
Fruits avec une faible teneur en sucre : les baies (framboises, mûres, groseilles, fraises), la pastèque, la rhubarbe…
Fruits riches en sucre : la banane, les raisins, les cerises, la mangue, la poire, l’ananas…

Tout comme pour les légumes, essayez de choisir des fruits locaux, bio et de saison.

Les différentes familles de fruits

Les fruits peuvent être classés en 6 familles, toutes paléo :
Les agrumes : sont les fruits avec une forte acidité (par exemple citron, orange, pamplemousse …)
Les baies et fruits rouges : sont les fruits qu’on trouve sur des buissons (par exemple mûres, groseille, cassis, fraises …)
Les fruits à coque : sont les fruits avec une coque dure (par exemple amande, châtaigne, noix …)
Les fruits à noyau : sont les fruits munis d’un noyau dur (par exemple mirabelle, pêche, cerise, mangue …)
Les fruits à pépins : sont les fruits avec de petits pépins parfois comestibles (par exemple pomme, poire, raisin …)
Les fruits exotiques : sont les fruits qui viennent de pays très ensoleillés, dits « exotiques » (par exemple litchi, ananas, mangue, papaye …)

Les fruits rouges et les baies sont paléo

Voici la liste (non exhaustive) de fruits que vous pouvez consommer dans le cadre du régime Paléo :

AbricotFruit de la passionOrange
AirelleGrenadeOrange sanguine
AnanasGroseillePamplemousse
BananeKakiPapaye
BergamoteKiwiPastèque
CassisKumquatPêche
CeriseLitchiPhysalis
CitronMûrePitaya
Citron vertMandarinePoire
ClémentineManguePomelo
CoingMelonPomme
DatteMirabellePrune
FigueMyrtilleRaisins
FraiseNectarineRhubarbe
Fraise des boisNoix de cocoFramboise

On peut manger des fruits lors du régime paléo

3) Les noix, graines et oléagineux 🌰

Les noix et les graines sont très intéressantes dans le régime Paléo, car elles sont riches en fibres et bonnes graisses, et ont un index glycémique bas. On peut facilement en consommer une poignée tous les jours, par exemple en guise de « 4 heures » pour remplacer une collation sucrée, ou le soir devant la télévision à la place des chips.
Même si les noix sont riches en calories, elles peuvent tout de même aider à perdre du poids, car les oléagineux favorisent la sensation de satiété et diminuent les envies de grignotage.
Donc la prochaine fois que vous aurez envie de chips, de chocolat ou de chiques, optez plutôt pour des graines de courge, de tournesol ou quelques noisettes.

Attention, pour être paléo, les noix, graines et oléagineux doivent être natures (pas salés ni transformés) !

Voici la liste (non exhaustive) des noix et graines que vous pouvez consommer dans le cadre du régime Paléo :

AmandesGraines de sésameNoix de Pecan
AvocatGraines de tournesolNoix du Brésil
ChâtaignesNoisettesOlives vertes et noires
Graines de chiaNoix de CajouPignons de pin
Graines de courgeNoix de CocoPistaches
Graines de linNoix de GrenobleNoix de Macadamia
Graines de pavot
Les noix et graines font bien sur parti des aliments autorisés dans le régime Paléo

4) Les viandes et volailles 🍗

Les viandes, volailles, poissons et crustacés apportent les protéines dont nous avons besoin. Dans le régime Paléo, nous consommons des protéines animales tous les jours, mais en quantité raisonnable. (Les légumes doivent représenter la plus grande partie de votre assiette, l’alimentation paléo n’est PAS un régime hyper protéiné).
Le plus important, c’est de choisir des viandes de qualité, c’est à dire issues d’animaux élevés en pâturages et bio. Ne mangez jamais de la viande issue d’animaux de batterie ! En plus des raisons évidentes de la maltraitance animalière, on retrouve dans leur viande des hormones, des antibiotiques et des pesticides – tous mauvais pour notre santé.

Les abats sont également autorisés dans le régime Paléo. S’ils sont de qualité, ils sont bien plus riches en nutriments que la viande « normale ». J’avoue ne pas être une adepte des abats, mais sachez que si ils sont à votre goût, il n’y a aucune raison de s’en priver.

Attention, la charcuterie (salami, jambon, mais aussi saucisses) tombe dans la catégorie « aliment transformé » et n’est donc en aucun cas paléo !

Préférez toujours la viande maigre (volailles) à la viande rouge (bœuf, porc, agneau…).
Il est conseillé de ne pas dépasser 1 à 2 portions de viandes rouges par semaine. Une surconsommation peut augmenter le risque de développer certains cancers ainsi que des maladies cardiovasculaires. De manière générale, la viande rouge est plus inflammatoire que la viande blanche.
Notez que la viande de porc est particulièrement déconseillée, car elle est très grasse et contient beaucoup de toxines. Vous pouvez en manger de temps en temps, mais sa consommation doit rester l’exception, pas la règle (moins d’une fois par semaine).

Néanmoins, consommée avec modération, la viande rouge de bonne qualité reste une excellente source de protéines animales.

Voici la liste (non exhaustive) de viandes et volailles que vous pouvez consommer dans le cadre du régime Paléo :

AgneauChèvreMouton
BœufChevalOie
BicheDindePorc
BisonFaisanPoulet
CailleLapinSanglier
CanardLièvreVeau
Cerf
Abats
FoiesLangueMoelle
Ris de veauRognons

La viande rouge est une excellente source de protéines animales

5) Les poissons et crustacés 🍤

Les poissons et crustacés sont toujours les bienvenus sur les assiettes paléo – à condition d’être issus de la pêche sauvage, et non de l’élevage. Car comme pour la viande, vous mangez indirectement ce que le poisson a mangé… favorisez donc un poisson alimenté naturellement plutôt qu’un poisson alimenté à la farine et à la graisse.

Donnez la priorité aux poissons riches en oméga 3 (principalement des poissons gras d’eaux froides, comme la sardine et les maquereaux), et évitez les poissons situés au sommet de la chaîne alimentaire, leur chair est bien souvent plus polluée.
Les crustacés et autres produits de la mer sont également autorisés dans le régime Paléo, vous pouvez donc vous faire plaisir.
Pensez à remplacer régulièrement la viande par le poisson (au moins 2 fois par semaine) pour varier votre apport de protéines animales.
De plus, le poisson apporte de l’iode, de la vitamine D et des oligo-éléments, et est bien souvent moins gras que la viande.

Attention tout de même de ne pas manger trop de poissons fumés (truite fumée, saumon fumé …), car ils contiennent trop de sel et peuvent être cancérogènes.

Voici la liste (non exhaustive) de poissons et crustacés que vous pouvez consommer dans le cadre du régime Paléo :

AnchoisCrustacésPétoncles
AnguilleDoradePalourdes
BarEncornetRaie
BigorneauxFlétanRouget
BrochetHarengSaint-Jacques
BulotsHomardSaint-Pierre
CabillaudHuîtresSandre
CalmarLangousteSardine
CarpeLangoustinesSaumon
ColinLieu noirSeiche
CoquesMaquereauSole
CoquillagesMerlanThon
CrabeMoulesTruite
CrevettesOmbre-ChevalierTurbot
Le poisson fait parti des aliments autorisés dans le régime paleo

6) Les œufs 🍳

Contrairement aux idées reçues, les œufs sont très bons pour la santé. Sachez que le jaune d’œuf fait partie des aliments les plus denses sur le plan nutritionnel, et le blanc est la protéine la plus pure qu’il soit.
Ils sont une excellente source de protéines animales, et peuvent remplacer la viande ou le poisson dans vos repas Paléo. Ce ne sont pas les recettes à base d’œufs qui manquent !

Mais ici encore, la qualité de l’œuf est importante. Ne prenez pas le produit le moins cher (qui vient certainement de poules en batterie mal nourries) mais optez pour une qualité bio. Seuls les œufs venant de volailles nourries en pâturages sont riches en oméga 3.

Voici des idées d’œufs que vous pouvez consommer :

Œufs de caille
Œufs de canard
Œufs de poule
Œufs d’oie

Les oeufs sont une excellente source de protéines animales

7) Les champignons 🍄

N’oubliez surtout pas les champignons dans vos recettes paléo ! Ils sont riches en vitamines, protéines, fibres et minéraux – et pauvre en calories. De plus, ils sont délicieux et peuvent se décliner de mille et une façons. Donc pourquoi s’en priver ?
Il va de soi que vous ne devez manger que les champignons dont vous êtes sûr qu’ils sont parfaitement comestibles
Achetez-les en magasin, ou faites-vous accompagner par un spécialiste si vous souhaitez aller à la cueillette des champignons dans les bois.
Une erreur est vite arrivée, mieux vaut l’éviter !

Les champignons à consommer sans modération sont :

Cèpe de bordeauxCoulemellePortobello
Champignon de ParisGirolleScléroderme commun
Champignon noirMorilleTrompette de la mort
Champignon chinoisPied bleuTruffe
Chanterelle d’automnePied-de-mouton
Les champignons sont paléo, vous pouvez donc en manger à volonté

8) Les huiles / matières grasses 🧈

Les huiles et matières grasses sont des produits transformés. Vu que le régime paléo se base sur le principe du « chasseur-cueilleur« , les huiles ne comptent donc pas parmi les aliments paléo de base.
Néanmoins, les huiles végétales riches en oméga 3 sont autorisées, voire recommandées, pour la cuisson et l’assaisonnement de vos plats.

Le régime paléo est un régime très pauvre en graisse, il convient donc de consommer quotidiennement de bonnes huiles oméga 3.
Choisissez toujours des huiles vierges et extraites par pression à froid, et si possible bio.
Les huiles végétales industrielles sont très riches en omégas-6, alors que la quantité d’oméga-3 est quasi nulle, donc à éviter.
Pensez que les oméga-3 sont sensibles à l’air et à la lumière, le mieux est de les conserver dans un flacon hermétique au réfrigérateur.

Attention, la plupart des huiles riches en oméga 3 se consomment uniquement froid : la cuisson à haute température peut les rendre toxique (comme c’est le cas pour l’huile de lin par exemple).

L’huile d’olive convient également au régime paléo : bien que c’est une huile neutre point de vue oméga-3, l’huile d’olive a l’avantage de supporter la cuisson à haute température. Elle peut donc être utilisée pour la préparation de vos plats chauds.

Également autorisés (de manière occasionnelle) sont l’huile de coco et le ghee (beurre clarifié), qui ont l’avantage de supporter les cuissons à haute température.

Voici la liste des meilleures huiles adaptées au régime Paléo :

es huiles et matières grasses qui conviennent pour la cuisson :
L’huile d’olive
L’huile de macadamia
L’huile de coco
Le ghee
La graisse de canard

Les huiles qui conviennent pour vos assaisonnements froids uniquement:
L’huile d’avocat
L’huile de lin

Optez toujours pour des huiles saines aux oméga 3

9) Les herbes aromatiques 🌿

Les herbes aromatiques peuvent être consommées sans modération ! En plus de donner une jolie couleur à vos plats paléo, elles rajoutent de la saveur, des micronutriments et des antioxydants.

Quelques exemples de leurs bienfaits :
Le persil : est riche en vitamine A et C, diurétique, tonique et aphrodisiaque
Le thym : est antibactérien et antiseptique
Le romarin : est antiseptique, tonique, stimulant et dégage les voies respiratoires
Et la liste est sans fin !

Les herbes aromatiques ne s’utilisent pas seulement dans les repas, mais également dans les jus de légumes.

Attention tout de même de les prendre en qualité bio (ou mieux encore, faites-les pousser dans votre jardin), pour éviter les pesticides.

Voici la liste (non exhaustive) des herbes aromatiques que vous pouvez consommer dans le cadre du régime Paléo :

AnethLaurierPersil plat
BasilicLavandeRomarin
CibouletteMentheSauge
CoriandreOriganThym
EstragonPersil frisé
Préparez des plats paléos avec des herbes aromatiques

10) Les épices et autres condiments 🧂

Tout comme les herbes aromatiques, les épices sont essentielles pour la réalisation de vos recettes paléo !
Vu que nous les consommons seulement en petite quantité, elles ne contribuent pas au régime Paléo du point de vue nutritionnel, MAIS les épices sont indispensables dans la cuisine.

N’hésitez pas à en rajouter dans tous vos plats, et surtout, n’hésitez pas à expérimenter.
Ne vous arrêtez pas aux classiques : sel, poivre, paprika… mais découvrez les saveurs des épices du monde ! Cumin, cardamome, girofle, piment et anis donneront une tout autre dimension à vos plats.
La même préparation de base (par exemple un pain de viande) devient un tout autre plat si vous y ajoutez des épices exotiques.
Toutes les épices sont paléo, mais il est généralement conseillé de ne pas manger trop salé, ni trop piquant.

Pour ce qui est des condiments, vous pouvez en consommer de temps en temps, sans exagérer. Les condiments (surtout ceux achetés en magasin) ne doivent pas être trop présents dans votre alimentation.

Voici la liste (non exhaustive) d’épices et condiments que vous pouvez consommer dans le cadre du régime Paléo :

Épices:CuminPaprika
AilCurcumaPiments
AnisCurryPoivre
BadianeGenièvrePoivre de Cayenne
CannelleGingembrePoivre
CardamomeGraines de fenouilSafran
Clous de girofleGraines de moutardeVanille
CoriandreMuscade
Condiments:
CâpresMayonnaise maisonOlives
CornichonsMoutardeVinaigre
De bons épices pour un plat sain

11) Les sucres naturels 🍯

Le sucre est une des premières choses à bannir de son alimentation lorsqu’on se met au régime Paléo, et pour cause. Le sucre raffiné et transformé est bien souvent la cause majeure de nos maladies, de notre surpoids et de nos divers problèmes de santé.
Loin de moi donc l’idée de vous conseiller de manger du sucre – qu’il soit naturel ou industriel.

Maintenant, il faut savoir se faire plaisir de temps en temps, et comme je dis souvent, il ne faut pas être plus catholique que le pape !
Les fruits naturellement sucrés comme les bananes, pommes, ananas et dattes par exemple se prêtent très bien pour des recettes de dessert paléo.
Si vous voulez rajouter un supplément de sucre, alors optez pour le miel, le sucre de coco ou le sucre de bouleau par exemple. Ces sucres naturels ajouteront de la douceur à vos gâteaux.

Mais attention, le but n’est nullement de consommer du sucre (même naturel) tous les jours, cela doit rester une exception.
Ne vous privez pas de faire un dessert paléo délicieux lorsque vous avez des amis à la maison, mais faites-le rarement – et intelligemment 😃
Aussi, évitez les sucre ayant un indice glycémique haut.

Voici la liste (non exhaustive) de sucres naturels à consommer avec modération dans le cadre du régime Paléo :

Les fruits naturellement sucrés
Miel
Sucre de coco
Sirop d’érable
Sucre de bouleau (xylitol)
Stévia en feuilles
Sucre de palme

Utilisez du miel dans votre recette saine


Vous connaissez désormais la plus grande partie des aliments autorisés dans le régime Paléo. Je suis sûre qu’il y’en a bien plus que ce que vous pensiez au début.

Donc ne dites plus « sans gluten, sans lactose et sans sucre il ne reste plus rien à manger » – mais dites plutôt « c’est incroyable la quantité d’aliments bons pour la santé que je vais pouvoir manger« !


Comment savoir si un aliment est paléo ?

Comment savoir si un aliment est paléo ?

Vous débuter avec le régime paléo, et vous avez besoin d'un petit pense-bête pour vous rappeler des aliments conseillés ?

Voici la liste des aliments paléo :

Instructions

    1. Les légumes 🥦
    2. Les fruits 🍏
    3. Les noix, graines et oléagineux 🌰
    4. Les viandes et volailles 🍗
    5. Les poissons et crustacés 🍤
    6. Les œufs 🍳
    7. Les champignons 🍄
    8. Les huiles / matières grasses 🧈
    9. Les herbes aromatiques 🌿
    10. Les épices et autres condiments 🧂
    11. Les sucres naturels 🍯

📌 DÉFI DU JOUR
Je vous mets au défi de passer une semaine complète à ne consommer que des aliments paléo – matin, midi et soir.
Dites-moi en commentaire si vous avez réussi votre défi, et partagez vos impressions 🤘

Partagez cet article avec ceux que vous aimez :

12 commentaires

Sophie 1 mars 2022 - 10:05

Super blog, merci pour cet article très complet ! on peut bien voir la diversité des aliments proposés par le régime paléo 😉. Le défi est à tester !

Répondre
eric 1 mars 2022 - 09:50

Excellent article que je vais partagé autour de moi … je ne me considère pas comme un adepte du régime paléo mais par contre je me suis pleinement retrouvé dans l’article … peut-être suis-je un paléo qui s’ignore 😉 … par contre qu’en est-il des viandes séchées tel que viande des grisons ou jambon de pays (non-cuit), ainsi que du poisson fumé ?

Répondre
Valérie, Madame Pas de Soucis 1 mars 2022 - 00:06

Merci pour ce très bon article sur le paléo !
Un point m’interpelle par rapport aux aliments exclus, peut-être avez-vous la réponse ?
Si le principe du paléo est de s’appuyer sur ce qu’un chasseur-cueilleur pouvait trouver (donc avant l’aire de l’agriculture des hommes sédentarisés), pourquoi un tubercule comme la pomme de terre qui est à l’origine un tubercule sauvage d’amérique du sud, ce n’est pas OK ?

Répondre
Madame Paleo 1 mars 2022 - 09:02

Les pommes de terre ainsi que les haricots et les légumineuses, font partie des aliments qui ne sont pas paléo.
Un article sur ce sujet sortira la semaine prochaine, mais en résumé : on évite ces aliments entre autre car ils contiennent des anti-nutriments qui empêchent la bonne absorption des autres nutriments (zinc, magnésium…) consommés lors du même repas.

Répondre
Roman 28 février 2022 - 23:02

Découverte pour moi ! Merci beaucoup 🙂

Répondre
Benoit - Jappanda 28 février 2022 - 18:07

Salut Jessica,

Je ne connaissais le régime Paléo que de nom, maintenant j’en sais beaucoup plus.

Par contre j’ai pas compris pourquoi les patates et haricots and co sont interdits ? Parce qu’ils ne poussent pas tout seul dans la nature et sont issues de croisements ?

a+

Benoit

Répondre
Madame Paleo 1 mars 2022 - 08:39

Les pommes de terre ainsi que les haricots et les légumineuses, font partie des aliments qui ne sont pas paléo.
Un article sur ce sujet sortira la semaine prochaine, mais en résumé : on évite ces aliments entre autre car ils contiennent des anti-nutriments qui empêchent la bonne absorption des autres nutriments (zinc, magnésium…) consommés lors du même repas.

Répondre
alexandremds 28 février 2022 - 16:51

Bonjour,
Je ne fais pas de régime paléo mais je pense que je m’en approche à 90%. J’ai un objectif de manger équilibré et anti-inflammatoire. Donc je mange beaucoup de légumes cuisinés ou cru, j’ajoute de l’huile de Cameline pour l’assaisonnement à Froid et des herbes pour le goût.

Ta liste est parfaite pour moi. J’ai bien aimé le rappel des familles de légumes (feuilles, racine etc…)

Répondre
Anthony 28 février 2022 - 13:27

Merci pour cet article ! J’ai beaucoup entendu parler du régime paléo mais sans vraiment savoir de quoi il s’agit. Je pensais que c’était une diete très restrictive et finalement ton article montre bien le contraire. C’est très complet, merci !

Répondre
sophieguillousansx 28 février 2022 - 10:08

Merci je ne connaissais pas du tout le régime paléo, jamais entendu parlé 🙂 Très détaillé, je vais m’y mettre !

Répondre
leblogdespagnol 28 février 2022 - 09:15

Je pensais que ce régime était très restrictif, mais en entrant dans le détail comme tu le fais, je me rends compte que de nombreux aliments sont autorisés, et qu’une grande variété est possible! Merci

Répondre
Sabine R 28 février 2022 - 08:35

Hello, merci pour cet article complet. J’avoue que ce type de régime alimentaire me tente. Avant il faut que j’arrive à faire mon deuil de mon café au lait (mon petit péché mignon même si je le sais il est très nocif)
Je pensais que le paléo c’était beaucoup plus compliqué que ça mais en réalité c’est accessible. J’ai bien envie de tester
Belle journee

Répondre

Avez-vous des questions ou remarques ? C'est juste ici ⬇︎ que ça se passe !

Vous aimeriez aussi

Skip to Instructions
%d blogueurs aiment cette page :